• Sénégal/Fête de l’indépendance : Le message à la nation du chef de l’Etat
  • Niamone/Lutte Covid 19 : Le député maire Léopold Yancouba Coly débourse plus de 3 000 000 FCFA
  • Bignona/Lutte contre le Covid : Le Général Mamina Kamara en première ligne
  • Ziguinchor/Lutte contre Covid 19 : Députés et Haut conseillers en croisade contre la pandémie
  • Ziguinchor/Lutte contre le Covid 19 : Le P2RS contribue à l’effort de guerre

Kartiack/1ère Edition Journées culturelles de Diongot : Aminata Assome Diatta célébrée à Kartiack

Scoopsdeziguinchor.com : Après Dianky où elle a été intronisée comme marraine du prochain Gamou annuel du Buluf, la visite ce mardi du ministre du commerce Aminata Assome Diatta dans cette zone territoire du département de Bignona s’est poursuivie à Kartiack. Kartiack où les populations du paisible quartier Diongot vibrent depuis ce 23 décembre au rythme des 72 Heures de Diongot ; une  manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la 1ère Edition des Journées Culturelles initiées par ces dernières pour booster le développement de leur terroir ; et ce, avec comme théme : « Tous pour le développement de Diongot ». C’est d’ailleurs sous une bonne ambiance  festive et carnavalesque que s’est déroulée la cérémonie officielle de lancement de ces journées qui ont pour marraine le ministre du commerce et native du Buluf Aminata Assome Diatta accompagnée, pour la circonstance, d’une forte délégation

testimg1

Et pour les 72 Heures de Diongot, une première au niveau de ce quartier de Kartiack, ce fut la grande mobilisation au niveau de la place public ; Un lieu où avaient convergé les jeunes, les femmes, les notables, etc. Des populations de Diongot venues de toute la Casamance naturelle, des autres régions du Sénégal, de la Gambie voisine et de la Diaspora.

Sur la pertinence de leur initiative et la justification de leur démarche, Dembo Diatta le président de la section de Dakar de Diongot s’explique !

Sur place l’ambiance était d’ailleurs à son paroxysme avait les jeunes, filles et garçons, qui ont fait étalage des richesses et facettes culturelles locales, voire du terroir du Buluf. En atteste ces chants et danses du Kumpo qui ont tenu en haleine le ministre du commerce et toute sa délégation ainsi que  toute l’assistance.

De nature modeste, le ministre du commerce avait pourtant, à cette occasion, toutes les raisons de pavoiser. Et pour cause ! Accueillie d’abord en grande pompe à l’entrée du village par les populations de Kartiack, notamment celles du quartier Diongot, la marraine de la 1ère Edition des journées culturelles de Diongot a ensuite eu droit à la reconnaissance de ces dernières ; et ce, à travers des témoignages élogieux et des prières à l’endroit de celle qui a toujours prêté, disent-elles, une oreille attentive à leurs préoccupations, à leurs sollicitations. L’imam du quartier, la représentante des femmes, Matar Badji au nom des jeunes, Youba Badji le président de l’Association pour le Développement de Kartiack (ADK), le chef de village Arona Coly, tous n’ont pas tari d’éloges pour magnifier l’engagement à leur coté de leur marraine, la native de Dianky, toujours prompte à répondre à leurs attentes.  D’ailleurs face à la presse le ministre du commerce, marraine de cette 1ère Edition des Journées culturelles de Diongot, n’est pas resté insensible à cette démarche de ses populations de Kartiack qui ont placé leurs activités sous le signe de la paix et du développement. Aminata Assome Diatta s’est non seulement réjouie de cette initiative de la jeunesse de Diongot mais en outre du choix portée sur sa personne pour être la marraine de cette manifestation mais également du choix du thème de ces journées axé sur le développement. Et cela témoigne, a-t-elle dit, de la prise de conscience de la jeunesse de Diongot en particulier et de celle du Buluf en général  par rapport à la prise en charge de son propre avenir. Toutefois Mme le ministre du commerce a exhorté les jeunes à aller à la recherche de l’information à travers les réseaux sociaux pour mieux s’armer davantage par rapport aux enjeux du développement. Car avec une bonne organisation, la formation et l’entrepreneuriat les défis pourront, espère-t-elle, être relevés en Casamance ; une région qui regorge d’énormes potentialités qui malheureusement tardent, selon elle, à être valorisées, à être exploitées. Aminata Assome Diatta face à la presse !      

La 1ère Edition des Journées culturelles de Diongot;! C’est aussi l’occasion pour les jeunes artistes locaux de montrer leurs talents, leur savoir-faire afin de se projeter dans se projeter dans le landerneau musical sénégalais. C’est le Cas d’Ibou Sadio jeune artiste de Kartiack ici à l’œuvre !

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2019-12-25 03:16:48
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 113
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)