• Seyni Diatta président du conseil départemental d’Oussouye : « Beaucoup de nos localités souffrent d’enclavement et d’un déficit d’infrastructures »
  • Oussouye/Boukitingho : Le conseil départemental investit dans la culture
  • Ziguinchor/ Assises CRJ-GRPC : Robert Sagna exhorte la jeunesse casamançaise à être audacieuse
  • Niaguis/Tournoi de Football : Dialy Counda Junior mise, la jeunesse de Fanda gagne
  • Ziguinchor/Plateforme Taxaw Sénégal : Les khalifistes intronisent Pape Bodian et écartent les « parasites »

30ème Edition Ziarra annuelle Cheikhna Cheikh Samsidine : Sous le signe de la paix

Scoopsdeziguinchor.com : La cité religieuse de Darou Khairy, commune de Kataba I, a été le 22 janvier dernier le lieu de convergence de milliers de fidèles musulmans venus du Sénégal, de la sous-région, du Maroc et de la diaspora. Une manifestation religieuse placée sous le signe de la paix et ponctuée par des prières et récitals du coran

testimg1

Cette 30ème Edition de la Ziarra annuelle du guide religieux Cheikhna Cheikh Samsidine fut une édition spéciale a tout point en termes de mobilisation avec la présence, selon les organisateurs, de près de 8000 personnes.

Une forte affluence qui n’est pas sans conséquence par rapport aux questions organisationnelles et de prise en charge totale des pèlerins venus de tous les coins et recoins de la Casamance naturelle, de la sous-région et de certaines contrées africaines. Mahfouz Fall Directeur général Nourou Binako principal bailleur de cette manifestation religieuse témoigne et étale certaines difficultés dont sont confrontés les organisateurs !

Spéciale, la Ziarra annuelle de religieux Cheikhna Cheikh Samsidine l’est également avec l’objectif pour les fidèles musulmans de lire 5000 fois le saint coran. « Un objectif largement dépassé avec la barrière de 8296 fois qui a été atteint en trois jours avec le concours d’imams et d’Oustazes venus de toutes les contrées de la Casamance naturelle et de la sous-région » a indiqué Cherif Boune Samsidine Aïdara porte-parole du Khalife Général Cherif Cheikh Atab Cheikhna Cheikh Mahfouz.

De l’avis du porte-parole de la famille chérifienne et par ailleurs président du comité international de pilotage du cinquantenaire de Cheikhna Cheikh Mahfouz, l’objectif final de cette lecture de coran, c’est d’avoir la paix au Sénégal, dans la sous-région, en Afrique et dans le monde. Une volonté de la famille de Cheikhna Cheikh Mahfouz soutenue, a-t-il dit, par l’ONG Nourou Binako et l’Etat du Sénégal. Cherif Boune Samsidine Aïdara pour qui c’est tout un ensemble de l’intégration africaine qui s’est manifestée ; et ce, avec la présence des marocains, mauritaniens, maliens, gambiens, guinéens, de la diaspora. Et ce qui également, à ses yeux, un cachet international à cette Ziarra qui s’inscrit en outre soutient-il, dans le cadre du cinquantenaire du Saint homme Cheikhna Cheikh Mahfouz qui a œuvré à l’islamisation des peuples ouest-africains. Une belle initiative qui doit inciter l’Etat à prendre plus de mesures pour accompagner cette dynamique. « Et le président de la république est interpellé par rapport à ce que nous faisons dans le cadre du cinquantenaire de Cheikhna Cheikh Mahfouz et de baptiser un site national au nom du saint homme  » a-t-il déclaré.

                                     
Une Ziarra initiée dans le cadre d’un appel à la paix
 
Pour le natif de Darou Khairy Cherif Samsidine Dino Kebading Aïdara guide religieux à Diouloulou, cette Ziarra dédiée à son grand-père Cheikhna Cheikh Samsidine fut initiée en 1990, après le rappel à dieu de son grand-père ; et ce, dans le cadre d’un appel à la paix, dans le cadre de la conscientisation des dangers et de ce qui sévissait en Casamance zone de turbulences, de mésentente, de confrontation, d’idéologie et de tout ce qui pouvait conduire à la guerre, renseigne-t-il. principal Celui qui se présente comme le principal fondateur de cette manifestation religieuse est d’avis qu’il  fallait à l’époque appeler à des prières le plus rapidement possible, inviter toutes les couches sociales de la Casamance afin de lire le coran, de s’appesantir sur l’islam, sur les préceptes divins mais également donner des messages d’apaisement, d’orientation afin que les armes se taisent, que les cœurs s’unissent et que la paix s’instaure. « Et à cette 30ème anniversaire, il faut dire hamdoullilah ; car la prospérité a jailli de partout, l’abondance est de partout, c’est dire que l’appel a été entendu et cela est un grand avantage » confesse Dino Kebading Aïdara. Et ce qui est également important, poursuit Dino Kebanding, c’est la paix qui est déjà là. Et pour le guide religieux de Darou Khairy et de Diouloulou, il s’agit tout simplement de booster un peu les choses pour que les négociations puissent avoir lieu. En quoi faisant ? En multipliant, selon lui, ces prières là, de prendre et de multiplier les contacts.
 
 

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2020-02-05 23:23:30
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 121
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)