• Ziguinchor/Covid 19/ Reprise des cours : Le maire Abdoulaye Baldé balise la voie aux acteurs
  • Ziguinchor/Covid 19 : Un nouveau cas communautaire enregistré
  • Casamance/Tourisme : Six receptifs hoteliers financés à hauteur de 194 millions FCFA
  • Boutoupa Camaracounda/Malang Gassama maire de la commune : « Les populations vivent dans un environnement socioéconomique déprimé par la crise casamançaise »
  • Ziguinchor/Riposte Covid 19 : Le Directeur du CROUS le Pr Mamadou Diombera contribue à l’effort de guerre

Seyni Diatta président du conseil départemental d’Oussouye : « Beaucoup de nos localités souffrent d’enclavement et d’un déficit d’infrastructures »

Scoopsdeziguinchor.com : Le président du Conseil départemental d’Oussouye a saisi l’opportunité de l’inauguration du complexe culturel de Boukitingho pour exprimer à nouveau un cri de cœur par rapport aux nombreuses contraintes qui plombent le développement économique de son département.

testimg1

Et si Seyni Diatta reconnait que beaucoup d’infrastructures ont été réalisées à travers le Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et Territoires Frontaliers (PUMA) ; tels, soutient-il, l’antenne SONATEL érigé à Effock qui couvre toute la zone ; le château d’eau réalisé avec une adduction d’eau à Youtou et Effock ; des écoles construites et des postes de santé réhabilités, il n’en demeure que cela est loin de suffire pour atténuer, dit-il, les difficiles conditions de vie des populations locales. Il en veut d’ailleurs pour preuve la commune de Santhiaba Manjacque et d’autres localités du département qui souffrent encore d’enclavement et de déficit d’infrastructures. Car pour Seyni Diatta le désenclavement constitue la clé du développement. «  Et on ne cessera jamais de lancer un appel à l’Etat pour que la route Emaye-Parc Basse-Casamance-Effock-Youtou soit réalisée. Ou à défaut la route Karounate-Siganar-Effock et Youtou ; l’autre alternative trouvée les années passées et que l’Etat avait inscrit dans ses priorités » souligne le président de l’institution départementale d’Oussouye qui revendique la mise en œuvre de ce projet. « Notre plaidoyer va dans le sens de pousser l’Etat à aller plus vite car c’est une zone économiquement très importante mais malheureusement du fait de l’enclavement tout ne peut transiter par les pirogues » plaide-t-il. Quid du déminage ? Seyni Diatta estime que cette question  n’est pas encore réglée ; car il y a des secteurs importants de la commune de Santhiaba Manjacque qui sont encore minés, dit-il. « Et si Effock et Youtou ont retrouvés 95% de leurs terres, à Djirack, Kahim Santhiaba Manjacque chef lieu de commune, 95% des terres sont encore polluées. Les populations ne bénéficiant que de petits espaces pour leurs cultures » confesse-t-il.

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2020-02-25 01:08:02
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 1 à 10 sur 584
Suivant Dernier

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)