• Ziguinchor/Covid 19 : Un nouveau cas communautaire enregistré
  • Casamance/Tourisme : Six receptifs hoteliers financés à hauteur de 194 millions FCFA
  • Boutoupa Camaracounda/Malang Gassama maire de la commune : « Les populations vivent dans un environnement socioéconomique déprimé par la crise casamançaise »
  • Ziguinchor/Riposte Covid 19 : Le Directeur du CROUS le Pr Mamadou Diombera contribue à l’effort de guerre
  • Ziguinchor/Covid 19 : L’UR Santa Yalla et « NOUS CIMS » pactisent pour la bonne cause

Drame à Ziguinchor : Un jeune garçon tue son cousin et prend la fuite

Scoopsdeziguinchor : Le corps d'un homme, chauffeur de profession, a été découvert hier mardi 19 mai 2020, avant la rupture du jeûn à Ziguinchor, plus exactement dans le quartier de Boucotte-ouest. Il gisait dans l'appartement familial. Transporté d’urgence à l’hôpital, il a fini par succomber. Son cousin, le présumé meurtrier est en fuite.

testimg1

Tout semble indiqué qu'il s'agit d'un drame familial : un jeune homme âgé d’environ 20 ans aurait tué son cousin du nom d’Adama Badji, à coups de corne hier, mardi 19 mai 20, peu avant la rupture du jeûn. Après l’accomplissement son forfait, le présumé meurtrier plus connu sous le nom de Lambo, ancien joueur de Saint-Maur, a fondu dans la nature. Il est pour l’heure, activement recherché par les limiers qui ont ouvert une enquête.

Aliou Badji en charge de la famille de la victime est témoin du drame « Le drame a mis en émoi tous les parents, voisins qui connaissent la famille et en particulier la victime ». Justifiant le motif de la discussion qui a opposé les deux frères et qui a abouti à l’assassinat, monsieur Badji dira que : «tout est parti d’un conseil de grand frère par rapport au comportement de son jeune frère qu’il juge incorrect. Ce dernier va malheureusement mal prendre les choses et pour exprimer la colère, il s’empare d’une corne et lui assaillit des coups dans la région du cœur. Ce sont ces coups qui vont être fatal à son cousin qui finira par rendre l’âme ».

Poursuivant son témoignage, Aliou Badji précise que les choses se sont déroulées juste avant la rupture du jeûn, peu avant 20 heures. « La victime, chauffeur de profession était un gosse sérieux et battant. Il n’avait aucun problème. Il était par ailleurs, le fils de mon grand frère ». Depuis 6 jours, ajoute-t-il, mon «fils», chauffeur d’un mareyeur, était absent de la maison. Il était parti en Guinée-Bissau pour les raisons de son job et chaque jour qu’il rentrait à la maison, il nous ramenait de la charité. Il avait même fini, le jour du drame, de charger son camion frigorifique, pour ramener du poisson du quai de pêche d’Elinkine vers la Guinée-Bissau. Il était un véritable soutien pour sa famille et surtout pour son père. C’est moi-même qui est amené la victime à l’hôpital où il a fini par rendre l’âme », explique Aliou Badji.

Le présumé assassin est pour l’heure introuvable. Il a pris la poudre d’escampette après avoir commis l’irréparable. Aussitôt informés , les limiers du commissariat de Yamatogne de Ziguinchor, se sont lancé à sa recherche. D’ailleurs certaines informations venant de son quartier auraient confirmé son appréhension par ces derniers. Mais lorsque nous avons appelé le commissaire dudit commissariat, son téléphone sonnait dans le vide. Affaire à suivre.

Auteur: Sana SADIO
Date de publication: 2020-05-20 12:46:54
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 171 à 179 sur 179
Premier Précédent

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)