• Ziguinchor/Covid 19 : Un nouveau cas communautaire enregistré
  • Casamance/Tourisme : Six receptifs hoteliers financés à hauteur de 194 millions FCFA
  • Boutoupa Camaracounda/Malang Gassama maire de la commune : « Les populations vivent dans un environnement socioéconomique déprimé par la crise casamançaise »
  • Ziguinchor/Riposte Covid 19 : Le Directeur du CROUS le Pr Mamadou Diombera contribue à l’effort de guerre
  • Ziguinchor/Covid 19 : L’UR Santa Yalla et « NOUS CIMS » pactisent pour la bonne cause

Le regroupement des chauffeurs de transport interurbain de Ziguinchor défient leur gouvernement

Scoopsdeziguinchor.Com : La tension est son paroxysme à la gare- routière de Ziguinchor ce mercredi 20 mai 2020. Pour cause, chauffeurs et transporteurs qui ne peuvent plus supporter les dures conditions de vie qu’ils en endurent depuis près de deux mois, ont pris la ferme décision de reprendre leurs activités de transport interurbain dans la région. Ils ont bouté toutes les décisions prises l’Etat dans leur secteur allant dans le sens de la lutte contre la COVID 19.

testimg1

C’est des chauffeurs et transporteurs très en colère et prêts à en découdre avec n’importe qui, qu’on a rencontré ce mercredi 20 mai à la gare-routière de Ziguinchor. Très déçus par le dernier message du président de la République à la Nation, au cours duquel leur secteur n’a pas une seule fois été cité, ces chauffeurs qui pensent que leur secteur est rangé dans les tiroirs, ne peuvent plus de vivre ces désastreuses conditions.

Ils ont par ailleurs réclamé la tête du ministre des transports avant d’annoncer la réouverture de gré ou de force de leur gare-routière à l’issu du conseil des ministres de ce mercredi

Les véhicules de transports en commun qui sont garés depuis plus de deux mois, ont commencé à rouiller et leurs chauffeurs sont dans la misère, martèle Papiss Touré, président de la gare-routière de Ziguinchor.«Nous sommes tous des cadavres ambulants. Nos vies ont été réduites par l’Etat du Sénégal qui n’a aucune considération à l’endroit du secteur du transport interurbain», se désole le président de la gare routière de Ziguinchor, Papis Touré. «Mais que le Président Macky Sall et son gouvernement sachent si à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi, les routes restent fermées à la circulation des transports interurbains, nous allons de gré ou de force, mettre nos véhicules en circulation ». «Nous sommes prêts à répondre à toute interpellation, d’où que ça viendra, ajoute-t-il ».

Plus que convaincu que le secteur du transport est devenu le poumon économique du Sénégal, le président de la gare-routière de Ziguinchor invite le président Sall de voir la réalité en face. Comme leur ministre de tutelle ignore l’importance du secteur et la souffrance actuelle des transporteurs, ces derniers demandent son départ pur et simple à la tête de ce ministère. «Nous l’avons tous vomi ».

S’agissant de l’aide que l’Etat a fait à leur endroit, les chauffeurs et transporteurs du Sénégal ont à l’unanimité craché du feu sur cet argent. « A Ziguinchor, nous reculerons devant rien parce que nous sommes prêts à vendre au diable notre âme», a conclu Papis Touré.

Auteur: Sana SADIO
Date de publication: 2020-05-20 14:16:07
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 581 à 584 sur 584
Premier Précédent

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)