• Ziguinchor : Kaguit cadre des Journées de l’Alliance Sénégalo-guinéenne pour la paix et l’intégration le 28 septembre prochain
  • Bassire/Bulu-Ji : En attendant le grand Festival des origines et des arts du Buluf, Aminata Assome Diatta assure avec le Mini festival
  • Adéane/Tournoi Ousmane Ndiaye Compliqué : Retour gagnant de l’enfant prodigue en terre paternelle
  • ZIGUINCHOR - RSD/TDS : Le docteur Moussa Diédhiou se fraye un chemin de sortie
  • ZIGUINCHOR-Grève : le secteur de la santé perturbé les 18-19 et les 25-26 Septembre

(VIDEO)Casamance/Braquage touristes espagnols : Les Acteurs du Tourisme parlent de sabotage et invitent l’Etat à démasquer les coupables

Scoopsdeziguinchor.com : En Casamance le développement économique a toujours été tributaire de l’envol et du dynamisme du secteur touristique ; un secteur qui représente aujourd’hui comme pour l’avenir le meilleur atout économique de la région. Normal donc si le dernier braquage suivi de viols et de vols perpétrés par une bande armée sur des « touristes espagnoles » et qui s’est finalement révélé comme un canular colporté par les victimes avait de quoi inquiéter plus d’un en Casamance et au premier le Syndicat d’Initiative du tourisme. Des professionnels et acteurs touristiques qui sont montés au créneau le jeudi dernier pour condamner ce braquage qui s’apparente, selon eux, à un pur sabotage ; et inviter du coup l’Etat à faire toute la lumière sur ce dossier

testimg1

A qui profitent ce sabotage et cette campagne de diabolisation de la destination Casamance ? Une question qui taraude les populations casamançaises depuis l’annonce du braquage suivi de viols et de vols perpétré sur la RN5 le 25 janvier dernier sur trois « touristes espagnoles ». Une affaire relayée à grands renforts médiatiques et dont l’impact commence a porté un sacré coup à l’activité touristique en pleine relance au niveau de la partie sud du pays. Mais seulement voilà ! L’examen médical subi par l'une d'entre des supposées victimes et qui a révélé qu'il n'y a eu aucune lésion et aucun contact intime sur elle et le refus des deux autres de se soumettre à un examen médical, pour confirmer ou infirmer l'acte de viol, ont fini de convaincre les populations sénégalaises en général et celles casamançaises en particulier sur les intentions manifestes de personnes tapies dans l’ombre et dont le but est de saboter la destination Casamance et porter un sacré coup au secteur tourisme. Tel est en tout cas l’avis des hôteliers, gérants de campements touristiques, restaurateurs, gérants d’agences de voyage, guides touristiques ; bref des professionnels et acteurs du secteur touristique regroupés au sein du Syndicat d’Initiative du Tourisme en Casamance. Face à cette affaire de viols et de vols qui est entrain de miner leurs activités ces acteurs du tourisme ont convié ce jeudi la presse pour condamner avec la dernière énergie les allégations des « touristes espagnoles » qui s’apparentent tout bonnement, selon eux, à un pur sabotage. Augustin Diatta est le président du Syndicat du tourisme !

Pour le président du Syndicat du tourisme, ce braquage n’aurait visé qu’un seul véhicule, qu’une seule cible à savoir des touristes étrangers et il est perpétré à quelques encablures d’un cantonnement militaire. Et en plus, les allégations faisant état de cas de viols sur les trois espagnoles ont été battues en brèche par l’expertise médicale opérée sur l’une des soi-disant victimes ; les deux autres ayant refusé de subir le même traitement, poursuit-il. Autant d’éléments qui, pour Augustin Diatta, accréditent la thèse du sabotage du tourisme et de la diabolisation de la destination  Casamance. Sur l’identité, l’idée et les mobiles des « touristes espagnoles » et leurs éventuels complices, le président du Syndicat du Tourisme en Casamance dit faire confiance aux autorités étatiques qui ont déjà diligenté une enquête sur cette affaire. « Nous ne soupçonnons personne, nous attendons les conclusions de l’enquête. Seulement nous demandons à l’Etat d’aller jusqu’au bout pour démasquer les fossoyeurs de la paix et de la destination Casamance » a-t-il soutenu. Car pour Augustin Diatta, c’est dans un contexte où les autorités étatiques et les acteurs touristiques font face avec succès aux multiples défis qui se posent au niveau du secteur touristique et au moment où ces derniers s’activent à l’optimisation de toutes les opportunités de développement que représente un tel secteur dans cette partie sud du pays que ce braquage est survenu. « Et au moment où je vous parle nous sommes en train de perdre de la clientèle, des réservations sont annulées, etc. du fait de ces allégations. Du coup, nous n’excluons pas de nous déplacer jusqu’en Espagne et de porter plainte contre les touristes espagnols » a-t-il soutenu. Augustin Diatta qui est pourtant d’avis que la Casamance constitue l’une des régions les plus sécurisées du Sénégal ; une région où les gens circulent 24/24 h. 

Auteur: Tapha I. BADJI
Date de publication: 2018-02-04 23:16:04
Nombre de réactions:0

Réagir à cet article!
    rss Imprimer cet article Mail

Articles 61 à 69 sur 69
Précédent

Tous les commentaires
Copyright © 2012 scoopsdeziguinchor.com - Conception & design: Jean Ndiaga Bakhoum - (Digital Video Shop)